Sites de plongées

Naviguez à travers les différents sites de plongées via la liste. Cliquez pour afficher plus d'infos.

La Crau de Nao

Dernier site de la côte ouest de la rade avant le large, Le Crau de Nao est une petite anse très prisée par les pêcheurs du bord.


Deux plongées sont possibles. Celle vers le sud, le tombant à André, est un grand tombant main gauche très riche et très creusé. Le côté nord, la pointe du Crau de Nao, est une succession de petits tombants parsemés d'enrochements. En partant main droite vous choisirez votre profondeur en fonction de vos prérogatives. 


Beaucoup de vie sur ces sites, particulièrement appreciés des photographes, où les petits nudibranches croisent les Corbs, Mérous et Anthias. De retour sur le bord vous pourriez apprécier les seiches souvent aperçues à cet endroit.

 
Deux plongées simples accessibles aux N1 pour la pointe nord, et plus aux N2 ou PE40 pour le sud car la partie intéressante se situe vers 40 mètres.

La Gavinette

Ce site, sur la côte du Cap Ferrat, est l'un des quatre sites accessibles depuis le mouillage de la grande baie.


Le départ pourra se faire le long du tombant nord de la grande baie qui s'enfonce doucement vers 25 mètres. Ensuite deux options, soit rejoindre à droite le plateau de posidonies, soit continuer la descente vers les langues de roche dans le sable. Retour main gauche vers le bateau. 


Les deux parties de cette plongée sont intéressantes. Le plateau de posidonie est parsemé de roches plus ou moins imposantes où la vie foisonne. Quant aux avancées rocheuses, elles abritent une belle diversité de vie fixée. Vous pourrez peut-être y croiser Dentis et Barracudas.


C'est une plongée tous niveaux entre 0 et 40 mètres où même les baptêmes pourront longer le tombant. 

La Grande Baie

Située au milieu de la côte ouest du Cap Ferrat, la grande baie est le site le plus visité par les clubs de plongée en été. 


La fréquentation de ce site et due principalement à son grand plateau posé à 6 mètres qui offre aux baptêmes un terrain de jeux inégalable dans la rade. Mais la grande baie c'est aussi plusieurs plongées possibles avec le tombant au sud, la posidonie au nord et les enrochements entre 40 et 60 mètres.


Entre Saupes, Castagnoles, Oblade et Sars en tout genre, la vie est très présente à toutes profondeurs. Les chasses de Dentis et Barracudas n'y sont pas rares en été. 


C'est le site multi-niveaux par excellence. De 0 à 60 mètres tous les plongeurs y trouveront leur compte.

La Grotte à Corail

La grotte à corail est un haut lieux de la plongée dans la rade de villefranche. Située sur la côte ouest de la rade, elle offre un site singulier et très different des autres plongées. 


Pour cette plongee, il est préférable de partir du nord de la grotte, le moins profond, pour finir par le sud au plus profond. C'est plus un grand surplomb ou un auvent qu'une grotte. Elle est profonde d'une dizaine de mètres mais elle s'ensable petit à petit et en fond de grotte le sable rejoint le plafond. Au sortir de la grotte on continue un beau tombant main droite jusqu'à la fin de la langue rocheuse. La fin de plongée se passe sur le toit poreux de la grotte d'ou sortent les bulles des plongeurs présent dans la grotte. 


C'est une plongée très complète avec une grande grotte ou l'attrait principal est la richesse du plafond de la grotte et du bord superieur. Le tombant qui suit est aussi trés intéréssant depart sa biodiversitée. 


C'est un site tous niveaux entre 0 et 35 mètres, où même les bâptemes profiterons du plateau de la grotte et des bancs de Saupes. 

La Pointe de l'Etoile

Sur la côte ouest de la rade de villefranche, la pointe de l'etoile est un site peu frequenté par les plongeurs, lui préférants la grotte à corail toute proche.

 
Assez similaire au petit cochon, le site commence par un jolis tombant qui enchaine sur un amas de roches et d'eboulis qui descend doucement vers 40 mètres.

 
La principale attractions de ce site est la présence depuis plusieurs années d'une colonie de mérous de toutes tailles qui profitent des nombreuses failles et grottes présents sur le site. 


C'est une site tous niveaux entre 0 et 40 mètres, avec la encore une peu plus d'intérêt pour les PE40 et N2 car si la température est élevés les mérous seront plus profond. 

Le Cap de Nice

Le Cap de Nice est situé en face de la sortie du port de Nice. C'est un site où la prudence est  requise car il peut y avoir du courant et de la circulation. 

Le site est assez grand et commence par un tombant que l'on prendra main droite pour rejoindre une grande langue de roche qui descend doucement jusqu'à 45 mètres.  On entame alors la remontée du côté Est de la roche pour  terminer sur un large plateau idéal pour d'éventuels paliers. 

 Le courant favorise la présence de gorgones rouges qui sont très présentes à partir de 40 mètres et sur le côté ouest de l'avancée rocheuse. La vie en général y est relativememnt abondante.

C'est une plongée tous niveaux que l'on conseillera plutôt aux N2 ou PE40 car la partie la plus intéressante est située entre 25 et 40 mètres. 

 

 

Le Lido

Première plongée du côté Est en fond de rade de villefranche, le Lido est facilemment accessible du bord, d'ou sa frequentation et tout ce que cela peut engendrer.


Apres une petite prairie de posidonie, vous attaquerez un petit tombant main gauche qui vous mènera tout droit vers une petite grotte. En forme de fer à cheval avec un pilier central, elle n'est pas très grande et se visite facilemement avec une petite lampe. A la sortie vous continurez le tombant main gauche, jusqu'aux 40 metres. Le retour se fera sur le haut du tombant. 


Le tombant du Lido est un vrai gruyère, il est très fréquenté par de nombreux organismes comme les spongiaires, les acidies, les echinodermes, et le beau corail rouge de Mediterranée.


C'est une plongée tous niveaux entre 0 et 40 mètres. L'entrée de la grotte se situe vers 15 mètres, ce qui fait d'elle une jolie première experience pour les N1 et PE18.

Le Petit Cochon

Situé sur la côte du cap de Nice, c'est la première plongée à l'entrée ouest de la rade de Villefranche. 

Sans être véritablement un tombant, la descente est plutôt vertigineuse. C'est un empilement de gros blocs et d'éboulis qui se succèdent sur une pente assez raide et qui descendent à plus de 50 mètres. La plongée est simple mais il faudra faire attention aux paliers. 

La topographie du site est propice aux poissons de roche car les failles et petites grottes sont légions. Les grandes gorgones rouges sont de bonne taille et depuis quelques années un magnifique gorgonocephale, plutôt rare dans la rade y a élu domicile.

La plongée est tous niveaux mais quand même recommandée aux N2 et PE40 car encore une fois la partie la plus jolie se situe entre 30 et 40 mètres.

Le Sec à Merlot

 C'est le site emblématique de la région Niçoise, ce sec est situé au large du Cap Ferrat en face de la pointe Saint-Hospice. C'est une plongée réservée aux plongeurs aguerris car ouverte  aux courants et au trafic maritime. Une planification rigoureuse de la plongée est indispensable.

 
Après un mouillage aux amers, c'est une magnifique descente dans la bleue qui vous attend. En longeant le bout, vous atteindrez le sec qui est une grande dorsale rocheuse en croissant de lune posée sur une pente sableuse et dont la tête, à l'Est, commence à 35 mètres pour finir à plus de 50 mètres. Il est formé d'un petit tombant au nord et d'une pente douce vers le sud. Il est conseillé de prendre le tombant main droite, de descendre à la pronfondeur définie à l'avance, et de remonter le long de la pente jusqu'à l'ancre. 


Le sec est une petite merveille d'écosystème recouvert de gorgones rouges et mimosa où beaucoup d'espèces différentes cohabitent. Les Murènes sont biens présentes et les Anthias abondent. Avec un peu de chance on y croise Dentis, Mérous, et même un Saint Pierre !


Vous aurez compris que ce site est réservé aux N2 et PE40 minimum avec de l'expérience, et si les conditions sont bonnes. 

Les Trois Îlots

Ce site est au large du cap de Nice au milieu du plateau Maeterlinck. C'est une plongée en pleine eau où la présence de bateaux circulant peut-être importante. 

Comme son nom l'indique, vous allez plonger sur trois petits îlots (5 en fait) espacés de quelques mètres et posés sur le sable. Après votre descente en pleine eau pour pourrez alors circuler librement entre ces petits secs.

Recouverts de gorgones rouges, ces petits écrins uniques dans la région sont un incontournable de la plongée niçoise où la faune et la flore sont bien présents. 

Ce site est réservé aux PE40 et N2 minimum car posé sur un fond de 35 mètres. 

Pointe Causinière

Située sur la partie sud du Cap Ferrat, la pointe Caussinière fait face au large. C'est un site où il faut être prudent car ouvert aux vents et à la houle du trafic maritime.


Plusieurs plongées sont possibles sur ce site constitué d'un grand plateau de posidonies qui se termine en tombants dentelés. Main droite ou gauche vous longerez ces tombants en faisant attention à votre consommation et vos paliers car le courant même léger modifie la donne.

 
Accrochées aux versants ouest des tombants, les gorgones rouges sont abondantes ici. L'observation de Mérous est fréquente et avec un peu de chance vous pourrez observer des Barracudas. La plongée se termine sur la côte où les mulets se jouent des vagues.


C'est un site accessible à tous, entre 0 et 45 mètres, où les N1 pourront apercevoir leurs premières gorgones. 

Pointe de la Cuisse

Sur la côte ouest du Cap Ferrat, c'est le site le plus au sud de la grande baie. 


Vous partirez main gauche en traversant une grande étendue de sable avant d'arriver sur un grand tombant que vous longerez. Un plongée aller retour assez simple.


Deux points d'intérêt sur ce site. D'abord Le tombant de plus de 40 mètres, très riche en crevasses et abrits pour toutes formes de vies, ensuite la grotte, une faille fermée d'une vingtaine de mètres où les crevettes grises et autres crustacés nocturnes sont aisément observables. Attention une lampe de plongée est indispenssable pour pénêtrer dans la grotte.


C'est un site accessible dès le N1. Toutefois, l'accès à la grotte à 8 mètres est à déconseiller aux N1 car très étroite. 

4